✨ La fin de la souffrance : la présence de l'Être

Éveil et non-dualité
23 Janvier 2021

La fin de la souffrance

 

🌟 Et si vous pouviez vous libérer de la souffrance ?

Lorsque nous souffrons, nous cherchons souvent à faire cesser la souffrance en nous tournant vers ce qui semble pouvoir être changé : la situation extérieure qui nous y confronte, ou notre réaction émotionnelle.

Grâce aux méthodes d'auto-libération émotionnelle existantes aujourd'hui, nous avons à notre disposition de multiples outils pour ce faire.

On pourrait comparer la souffrance émotionnelle à un seau rempli de l'eau des émotions.

La thérapie ou l'utilisation d'outils de libération émotionnelle correspond à nous servir d'un bol avec lequel nous écopons l'eau et vidons le seau. Au fur et à mesure, nous nous sentons mieux. Cependant, la vie nous apporte toujours d'autres défis émotionnels qui viennent alors remplir à nouveau notre seau, comme le ferait la pluie.

Nous passons ainsi notre vie à vider le seau, encore et encore.

Si nous avons travaillé sur les thèmes les plus douloureux de notre psyché et avons "écopé" l'eau de la souffrance qu'ils avaient déversé dans le seau, celui-ci peut voir son niveau d'eau considérablement réduit, et nous pouvons alors vivre avec un bien-être émotionnel acceptable. Mais alors revient la pluie, et nous recommençons à écoper.


🌟 S'occuper du contenant et non du contenu :

Il existe une approche complémentaire qui consiste non pas à s'occuper de ce qui remplit le seau, mais du seau lui-même : l'identification au mental et à l'égo.

Tant qu'il y aura un seau pour contenir de l'eau, l'eau s'y accumulera et il y aura souffrance.

L'éveil, c'est découvrir qu'il est possible de munir notre seau de systèmes d'écoulement naturels, voire même que le seau lui-même se dissolve.

Faute de pouvoir s'accumuler, l'eau et la pluie s'écoulent alors naturellement aussitôt qu'elles surgissent ... En l'absence d'identification avec le mental, quand nous ne sommes plus conditionnés, fascinés et figés par les émotions et les pensées qui surgissent, une libération naturelle s'opère.

Ce n'est pas seulement que nous nous libérons de nos émotions. Nous nous libérons de ce que nous pensons être : le mental et l'égo.

Nous vivons alors dans l'ouverture et la Présence de l'instant.


Much love,
Ken et Brigitte

💞