✨ Amours, émotions, intérêts : est-ce que tout disparaît avec l'éveil ? Réponse de Ken et Brigitte !

Éveil et non-dualité
20 Février 2021


Cette semaine, Ken et Brigitte répondent à une question qui leur a été posée et qui revient régulièrement ...

Découvre la réponse ci-dessous 😉 !
 

🌟 Parfois aller vers l'éveil me fait peur, malgré l'appel que je ressens ...

Comme si je risquais de ne plus aimer, de ne plus tenir à personne ou à quoique ce soit de la vie.

Il y a aussi une peur de s’ennuyer, une peur de perdre de l’intérêt pour la vie, une peur de perdre les émotions et une peur du vide. 

Comment vivre dans la société sans égo, sans intérêt, sans attraction/répulsion ? 

Comment être en relation avec les autres ? 

 

C’est souvent quelque chose qui est pensé : "Avec l’éveil, beaucoup de choses vont être perdues."

Il peut y avoir la peur de perdre l’intérêt pour la vie, de perdre les émotions ou qu'il y ait juste le vide avec la survenue de l'éveil.

Cela amène des questions telles que : 

  • "Comment fait-on pour vivre dans cette société s'il n'y a plus l’égo ?" 
  • "Comment fait-on pour vivre s’il n'y a plus d’intérêt ou de désintérêt ?"
  • "Comment peut-on être en relation avec les autres ?" 

 
Ce qui n'est pas réalisé, plus profondément, c'est que Tout est contenu dans la Conscience !

C’est impossible de perdre quelque chose qui soit réel. 

Et c’est impossible de garder quelque chose qui n’existe pas, qui est faux. Cette chose qui a peur de perdre quelque chose, elle va se perdre elle-même. Elle sera perdue aussi. 

La Conscience peut tout vivre, toutes ces choses, faire l'expérience de toutes ces choses : l’attraction, la répulsion, les émotions, la joie... mais ça sera vécu comme des nuages qui passent dans la Conscience.

Et donc pour les questions : "Comment fait-on pour vivre en société sans attraction, rejet ?" ou "Comment fait-on pour vivre avec les autres en dehors de l’égo ?" → Essentiellement ça se passe maintenant. Ça n’a jamais cessé de se passer et ça ne va pas nécessairement arrêter de se passer; ça ne va pas être perdu. 

Ce qui pourrait se produire, c’est que tu vas arrêter de croire que c’est "Toi" qui possède ça, qui fait ça ou qui n’a pas ça. 

L’identification avec ces choses-là peut diminuer et alors ce sont comme des nuages dans le ciel: c’est toujours là mais sans identification. Il n’y a pas un nuage qui est plus précieux qu’un autre, il n’y pas un nuage qui a plus de signification qu’un autre ... 

Rien n'est perdu sauf peut-être la peur, ou plutôt la chose qui a peur de la peur.


Chaleureusement,
L'équipe de Ken et Brigitte 
🥰